Synopsis: Le Sacrifice

 

On retrouve nos deux héroïnes en train de se baigner…
Et voilà un classique du subtext :

Gabrielle : « How was that? »
Xena : « Very good– you’re getting the hang of it. »
G : « Really? »
X : « Come on, Gabrielle, you’ve been wanting to do this for ages. Just reach under this rock— give it your best shot. »
G : « OK. I did it! I did it! »

Gabrielle : « C’était comment? »
Xena : « Très bien– tu commences à te faire la main. »
G : « Vraiment? »
X : « Allez Gabrielle, tu veux faire ça depuis très longtemps. Va jusqu’en dessous de ce rocher— fais de ton mieux. »
G : « Très bien. J’ai réussi! Je l’ai fait!! »

J’en ai déjà discuté avec quelqu’un, et cette scène (au-delà du visuel qui se passe de commentaire) est très subtextuelle. Il faut se souvenir du troisième épisode, « Dreamworker ». Dans les toutes premières répliques, Xena dit qu’elle a dormi « comme un rocher » (bon, la traduction laisse à désirer, mais c’est pour que vous compreniez bien le lien lol sinon, on aurait traduit par « dormir comme un loir » par exemple), et Gabrielle « sur un rocher ». On peut donc assimiler Xena au « rocher » de Gabrielle, celui auquel elle s’accroche tout le temps, afin de continuer. Il ne vous reste plus qu’à appliquer cette théorie sur ce dialogue, et ça prend un tout autre sens… Bien plus « sexuel » cette fois-ci… (merci à Chakram pour avoir participé à cette théorie lol spéciale casse-dédi, big up big up!)

Un curieux événement perturbe cette scène ( :;: ), un enfant se fait poursuivre par une bande de religieux ayant soif de sang, mais Xena est désormais au service des plus faibles, et dans « plus faibles », bah y’a les mioches  :

Maell : « Enough! I don’t know who or– what you are. But this business is none of yours. »
Xena : « My name is Xena, and the way I see it, half a dozen men going after one small, defenseless boy kinda makes it my business. Call it my maternal instinct. »

Maël : « Assez! Je ne sais pas qui ou– ce que tu es. Mais ce ne sont pas tes affaires. »
Xena : « Mon nom est Xena, et la manière dont je vois les choses, une demi-douzaine d’hommes pourchassant un petit enfant sans défense, fait que ça devient en quelque sorte mes affaires. Appelle ça l’instinct maternel. »

Woh, il fait peur l’instinct maternel 

Elle prend donc le jeune Icos sous son aile, et l’emmène avec Gabrielle dans une grotte qu’elle utilisait à l’époque, avec son armée. Elle laisse donc Icos en compagnie de Gabrielle alors qu’elle s’en va rendre visite au père d’Icos, afin de voir quel genre de père sacrifierait son fils au nom d’un dieu. Gabrielle raconte donc une histoire au jeune enfant, et se rendant compte qu’il n’écoute absolument rien, nous transforme la guerre de Troie en une sorte d’arène pour monstres fantastiques :

Gabrielle : « Then suddenly, the soldiers burst out of the wooden horse, surprising everyone, and uh, and then the– the Trojans turned into growling lions, with blood dripping from their lips. And then, oh, the Greeks– they brought in an army of, oh, fire-breathing, tin-headed Hydras. And this is very interesting, isn’t it? Right?! »

Gabrielle : « Et soudain, les soldats ont sauté hors du cheval de bois, surprenant tout le monde, et uh, et ensuite les– les Troyens se sont transformés en lions rugissants, les lèvres ruisselantes de sang. Et là, oh, les Grecs– ils ont amené une armée de, oh, des Hydres crachant le feu, les têtes étamées. Et ceci est très intéressant, n’est-ce pas? N’est-ce pas?! »

Quelle imagination cette Gabrielle quand même, elle est pas barde pour rien…

Gabrielle patiente toujours dans la grotte, avec Icos, et on apprend également dans cet épisode que la gourmandise est un vilain défaut…

Gabrielle : « Oh, hey, look, there’s no use in speculating. We’ll know more when Xena gets here. I just hope she brings some food. I’m famished. »
Icus : « Oh, I’ve got food. »
G : « You do? »
Icus : « My mother packed it for me. I’ve got apples and pears and cheese and some– »
G : « Is this nutbread? Ah, yum! I haven’t had this since I was home. »
Icus : « Help yourself– I’m not hungry. »
G : « Oh, no, I couldn’t. I– Well, if you’re sure. Hah-hah! Yeah– You don’t know what you’re missing. »

Gabrielle : « Oh, hey, écoute, pas besoin de faire des suppositions. On en saura plus lorsque Xena sera là. J’espère juste qu’elle rapportera un peu de nourriture. Je meurs de faim. »
Icos : « Oh, j’ai de la nourriture. »
G : « Tu en as? »
Icos : « Ma mère l’a emballée pour moi. J’ai des pommes et des poires, du fromage, et un peu de–« 
G : « C’est du pain aux noix? Ah, miam! Je n’en ai pas mangé une seule fois depuis que je suis partie de chez moi. »
Icos : « Sers-toi– Je n’ai pas faim. »
G : « Oh, non je ne peux pas. Je– Eh bien, si tu en es sûr. Hah-hah! Ouais– tu ne sais pas ce que tu rates. »

Gabrielle pique la bouffe d’un gamin quand même… Elle a pas honte!

Après avoir discuté avec le père et le frère d’Icos, Xena revient dans la grotte, et trouve une Gabrielle inanimée, au sol :

Xena : « Gabrielle, Gabrielle, can you hear me? Wake up. »
Gabrielle : « Uhhhhhh. »
X : « Here– You all right? »
G : « I’m great. I– I can’t see, but, I’m good. »
X : « Try using both eyes. »
G : « Oh, ah, yeah, that’s better, uh-huh. »
X : « Think you can stand? »
G : « You mean, I’m not? »
X : « Come on! There you go. »
G : « By the gods!! »
X : « What is it?
G : « You are beautiful!« 

Xena : « Gabrielle, Gabrielle, tu m’entends? Réveille-toi. »
Gabrielle : « Uhhhh. »
X : « Là– Ca va? »
G : « Je vais super bien. Je– je ne vois rien, mais, je vais bien. »
X : « Essaye d’utiliser tes deux yeux. »
G : « Oh, ah, ouais, c’est mieux, uh-huh. »
X : « Tu penses pouvoir te lever? »
G : « Tu veux dire, je ne suis pas debout? »
X : « Allez! Voilà. »
G : « Par les Dieux!!« 
X : « Qu’est-ce qu’il y a? »
G : « Tu es magnifique!« 

Gabrielle en tombe par terre, ce qui illustre parfaitement l’expression « belle à en tomber par terre » héhéhé… Un grand moment de subtext une fois encore  Je pense que je n’ai pas besoin d’expliquer quoi que ce soit

Toutes les scènes se déroulant dans la grotte, j’adore :

Xena : « You do remember Icus, don’t you? »
Gabrielle : « Of course, I remember Icus. »
X : « Good. Do you know where he is? »
G : « Where? »
X : « No, I’m asking you. Where’s Icus? »
G : « I don’t know. »

Xena : « Tu te souviens bien d’Icos, hein? »
Gabrielle : « Bien sûr que je me souviens d’Icos. »
X : « Bien. Tu sais où il est? »
G : « Où? »
X : « Non, je te le demande? Où est Icos? »
G : « Je sais pas. »

La grotte donne lieu à des dialogues sans queue ni tête, j’aime vraiment ce genre de répliques, du tac au tac, c’est vraiment bien construit je trouve… C’est bien à lire, mais à voir, c’est encore mieux

Et Xena s’adapte à la folie de Gabrielle, elle sait vraiment comment la manier… *hu-hum* :

Xena : « It’s OK. There’s no sign of a struggle. My guess is he went to get his mother. Aside from us, she’s his only ally. »
Gabrielle : « What are we waiting for? Let’s go! The rest of you, follow me! »
X : « Hold it! »
G : « At ease! Yeah! »
X : « I’ve got a better idea. I’ll go and get Icus, while you and the– others try to, um– »
G : « Work on our song? Mmm, yeah. Just between you and me, the altos are slightly flat. »
X : « Perfect. Gabrielle, don’t let anyone leave the cave. Understand? »

Xena : « C’est bon. Il n’y a aucun signe de combat. Je suppose qu’il est allé voir sa mère. En dehors de nous, elle est sa seule alliée. »
Gabrielle : « Qu’est-ce qu’on attend? Allons-y! Vous tous, suivez moi! »
X : « Attends! »
G : « Repos! Ouais! »
X : « J’ai une meilleure idée. Je vais chercher Icos, pendant que toi et les– autres essayez de, um–« 
G : « Travailler sur notre chanson? Mmm, ouais. Juste entre nous, les altos sont légèrement faux. »
X : « Parfait. Gabrielle, ne laisse personne sortir de la grotte. Compris? »

Xena laisse donc Gabrielle en compagnie de ses amis imaginaires, et va retrouver Icos qui s’est réfugié chez sa mère. Ils discutent tous ensemble, et entendent soudain quelqu’un qui s’approche :

Gabrielle : « You don’t know me. I’m looking for a woman named Xena! Warrior Princess! Ah! No! Ow! »
Xena : « What are you doing here? I thought I told you to wait for me at the cave. »
G : « I did, and then this rock told me I had to come find you.. »
X : « The rock spoke to you. »
G : « Oh, yeah, I mean, his voice was a little gravelly, but I understood. »

Gabrielle : « Vous ne me connaissez pas. Je cherche une femme qui s’appelle Xena! Pincesse Guerrière! Ah! Non! Ow! »
Xena : « Qu’est-ce que tu fais là? Je pensais t’avoir dit de m’attendre dans la grotte. »
G : « Je t’attendais, et là ce rocher m’a dit que je devais venir te chercher… »
X : « Le rocher t’a parlé. »
G : « Oh, oui, je veux dire, sa voix était un peu graveleuse, mais j’ai compris. »

Gabrielle est visiblement toujours aussi confuse… 

Maël, le frère d’Icos, réussit à retourner la situation à son avantage, et envoie Xena et Gabrielle dans un puits, mais c’était sans compter la force de Xena :

Xena : « Go ahead, climb up my body. »
Gabrielle : « All right– OK, now what? »
X : « Now, for the fun part. »
G : « Xena, ah, how could you do this? Did I hurt you? »
X : « No, no– Loving every moment of it. »
G : « How did we get in here, anyway? And, why does my head feel like it was kicked by a centaur? »
X : « Does it? Good– The henbane must be wearing off. »
G : « Henbane? »
X : « Long story. »
G : « Yeah, well, if we fall, tell it to me on the way down. »

Xena : « Vas-y Gabrielle, monte sur moi. »
Gabrielle : « Très bien– Bon, qu’est-ce qu’on fait maintenant? »
X : « Maintenant, c’est le moment où on s’amuse. »
G : « Xena, ah, comment pourrais tu faire ça? Je t’ai fait mal? »
X : « Non, non– je profite de chaque moment. »
G : « Mais comment sommes-nous arrivées ici? Et, pourquoi est-ce que j’ai l’impression que ma tête a été frapp